Vincent Garçon - Psychologue clinicien

N° Adeli : 179310891

Consultations sommeil à la Rochelle et en ligne

15 Rue Philippe Harle 17000 La Rochelle

Tous droits réservés 2023

Vincent Garçon - Psychologue du sommeil

Spécialisé en TCC et dans le traitement de l'insomnie chronique

 

À la Rochelle ou en Téléconsultations dans toute la France

La Thérapie Comportementale et Cognitive de l'Insomnie (TCCI)

02/10/2023

La Thérapie Comportementale et Cognitive de l'Insomnie (TCCI)

L'insomnie chronique affecte de nombreuses personnes en France et dans le monde, causant une souffrance considérable. Souvent, on est prêt à tout pour en sortir : médicaments, compléments alimentaires, médecines alternatives... mais les résultats sont rarement satisfaisants, surtout à long terme. Heureusement, il existe une prise en charge efficace, non médicamenteuse et reconnue pour son efficacité à long terme : la Thérapie Comportementale et Cognitive de l'Insomnie (TCCI). Elle permet d'apprendre à dormir de nouveau de manière autonome, grâce à divers outils comportementaux, cognitifs et émotionnels. Malheureusement, la TCCI reste encore peu accessible en France en raison du manque de professionnels formés. De plus, elle demande beaucoup d'efforts de la part du patient et du thérapeute/praticien. Un suivi individuel et personnalisé est donc essentiel pour sortir du cercle vicieux.

L’insomnie chronique : une pathologie répandue

 

L'insomnie chronique est un trouble du sommeil fréquent dans la population générale, avec une prévalence variant entre 6 et 12% selon les études. En Europe, près de 30 millions de personnes sont atteintes par ce problème de santé publique.

 

Au niveau personnel, l'insomnie entraîne une détérioration significative de la qualité de vie : diminution des activités physiques et sociales, perturbations de l'humeur (irritabilité, instabilité émotionnelle...), fatigue chronique, difficultés de concentration et d'attention, somnolence excessive en journée, etc...

 

Selon la cinquième édition du manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux, l'insomnie est définie comme une insatisfaction prédominante envers la quantité ou la qualité du sommeil, accompagnée de un (ou plusieurs) symptôme(s). Le premier symptôme correspond à des difficultés d'endormissement. Le deuxième est caractérisé par des réveils fréquents et des difficultés à se rendormir. Enfin, le dernier symptôme se manifeste par des réveils matinaux précoces avec des difficultés à se rendormir. Ces symptômes sont considérés comme problématiques lorsqu'ils entraînent une souffrance cliniquement significative ou une altération dans les différents domaines de la vie essentiels au bon fonctionnement de l'individu, tels que le domaine social, professionnel, scolaire ou autre.


Tout le monde peut un jour être confronté à de l'insomnie passagère et rencontrer les différents symptômes décrits précédemment. Pour que l'insomnie puisse être considérée comme persistante ou chronique, les difficultés de sommeil doivent être présentes au moins trois fois par semaine depuis plus de trois mois.

 

Les traitements de l'insomnie chronique 

 

Il existe plusieurs types de traitements pour lutter contre l’insomnie chronique. La pharmacothérapie (benzodiazépines, antidépresseurs, antihistaminiques, etc.), la phytothérapie, les thérapies alternatives (acupuncture, yoga, homéopathie, hypnose), la mélatonine, la luminothérapie avec de l’exercice physique, et la thérapie comportementale et cognitive de l’insomnie (TCCI).

 

Les benzodiazépines sont les médicaments les plus utilisés en pharmacothérapie, avec une efficacité à court terme démontrée par plusieurs méta-analyses. Cependant, à long terme, des effets secondaires tels que l'accoutumance et la dépendance peuvent survenir, ce qui en fait un traitement fortement contre-indiqué après quatre semaines d'utilisation. La phytothérapie, la mélatonine, la luminothérapie avec de l’exercice physique et les thérapies alternatives ont montré des effets minimes et non cliniquement significatifs sur l’insomnie. Seuls la mélatonine et la luminothérapie avec de l’exercice physique sont recommandés comme traitements auxiliaires dans certains cas.

 

Quel est le meilleur traitement pour l'insomnie chronique ?


Le traitement de première ligne de l'insomnie chronique, avec ou sans comorbidités, est la Thérapie Comportementale et Cognitive de l'insomnie. Cette approche propose des techniques comportementales et cognitives dont l'efficacité a été prouvée scientifiquement à plusieurs reprises. Elle améliore significativement divers paramètres du sommeil tels que sa qualité, le délai d'endormissement, la fréquence des éveils nocturnes et la durée totale du sommeil. De plus, elle réduit également les conséquences diurnes telles que la fatigue excessive, la somnolence et les difficultés d'attention.

 

La TCCI est une intervention personnalisée brève, généralement composée de 5 à 8 séances, qui cible les comportements, les pensées et les croyances incompatibles avec le sommeil afin de les rendre plus adapter. Elle permet littéralement de réapprendre à dormir à long terme, sans recourir aux médicaments.

 

Le versant comportemental est principalement travaillé grâce à des techniques de restriction du temps passé au lit et de contrôle du stimulus. Il est important de personnaliser ces techniques autant que possible en fonction des contraintes et des craintes du patient.

 

Le versant cognitif, quant à lui, est abordé par des techniques de restructuration cognitive visant à identifier et remettre en question les fausses croyances sur le sommeil, l'insomnie et ses conséquences. Ces croyances sont souvent à l'origine des émotions négatives, des comportements inadaptés et des symptômes physiologiques associés au maintien du trouble.

 

Par ailleurs, une part importante de la thérapie est consacrée à l'éducation thérapeutique du patient sur le sommeil, également appelée somnoéducation. Cela permet de transmettre des informations sur le fonctionnement du sommeil, l'insomnie chronique et les règles d'hygiène du sommeil.

 

En conclusion, les principaux objectifs d'une TCC pour l'insomnie sont d'améliorer la qualité et la quantité du sommeil, de gérer le sommeil et ses variations sans recourir à des médicaments, et de réapprendre à faire face aux nuits difficiles du quotidien.

Vincent Garçon
Psychologue du sommeil

 

 

 

 

 

 

Prise en charge de l'insomnie (TCCI)

À la Rochelle et en téléconsultations dans toute la France